02/10/2006

 Contraste

J'apprends le contraste.

 

J'apprends le noir des mots méchants. Le noir du coeur de cette femme égoïste. Cette pauvre fille frustrée qui défoule ses humeurs sur les gens qui l'entourent.

 

J'apprends le blanc, couleur pure d'une naissance qui approche. Un bébé sur lequel je veillerai en marraine attentive

 

J'apprends le rouge de l'Amour profond. Le rouge de mon coeur qui bat à tout rompre et qui se prélasse dans un bonheur incroyable

16:30 Écrit par Pakerette | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.