03/10/2004

Pleurs

Je retrouve les mots à travers la tristesse. Faut-il que le coeur pleure pour couvrir de signes les pages blanches de mes cahiers?
Je ne crois plus en l'amour. Parce que je me suis blessée d'avantage chaque fois que mon coeur s'est embrasé. Cette larme qui roule sur ma joue va mourir seule sur le coin de mon menton. Je n'ai même plus la force de me laisser pleurer.
 
There is no ending to this life
That I've to live with endless sights
Oh can't you see I'm falling now
How could you hear these words somehow
But I can see the sadness in your eyes
And I can see the sadness in your smile
Hold me now
Heal my wounds
Hold me like you did
 
(I'm falling now by Maximilan Hecker)

19:37 Écrit par Pakerette | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Courrage Je t’écoute, je te regarde, je t’observe parfois même sens que tu le saches. Je te connais quasiment comme personne, je t’admire comme une grande sœur que je n’ai pas. Je n’ai su que faire ou que dire à la lecture de cet SMS si court et pourtant si clair qui était un peu un appel à l’aide. Je suis flatté et heureux de voir que tu comptes vraiment sur moi et que je peux t’aider. Là je te vois à cacher ton désarrois, ta tristesse et tes questions qui te tournent et te tourmentent depuis samedi. Je sais qu’il me faudra que tu sois prête pour en reparler, que les circonstances soient réunies comme hier. Je veux juste te dire de croire en toi et en l’Amour car toi, j’en suis convaincu, tu y as droit et tu le trouveras. Même si je ne m’ouvre pas à toi, où que tu n’as été là une fois là pour moi, retiens bien de 0h00 à 23h59 et ce toute l’année, je suis là pour toi. S’il le fallais, je traverserais le monde pour t’aider ou essayer de t’aider. ENORME BISOUXXX

Écrit par : the_dark_angel | 04/10/2004

Je ne croyais plus non plus à ce doux sentiment qui nous conduit bien souvent à l'euphorie, puis à la blessure puis à l'avenir, je me suis brûlé les yeux plus d'une fois face à des êtres bien souvent top différents, je me suis laissé bercépar des illusions, je suis tombé, je me suis relevé, je me suis remis en question bien souvent pour finalement ne plus y croire mais un jour sans attente et sans espoir j'ai rencontré ce que je cherchais, ne baisse pas les bras, il est trop tôt pour cela, la vie nous sourit dans ses moments de folie passagère alors garde espoir...

Écrit par : Merenptah | 05/10/2004

**** Courage petite fleur.

Écrit par : J | 05/10/2004

ne cesse jamais d'y croire... je t'assure... et pourtant j'ai souvent eu le même discours que ça.. mais il existe... les chemins qui y amène sont parfois tortueux... mais il existe.. je te l'assure.. ne renonce pas ;o)

bises

Écrit par : valou | 05/10/2004

Les commentaires sont fermés.