20/08/2004

C'est toi qu'il me faut

Musique lanscinante. Je ne parviens pas à l'oublier. J'écris des centaines de lettres que je n'enverrai jamais. Je me laisse emporter par les mots. Parfois, après avoir couché sur papier des millions de caractère, je me sens mieux pour quelques secondes. Mais la nuit, étendue dans ce lit trop grand, je ne parviens pas à trouver le sommeil. Et je pense à cette chanson si cruelle de vérité:
 
C'EST TOI QU'IL ME FAUT

D'un coin d'ombre, une aimable indécise
Que les démons émerveillent
"S'encoquille" de faïences
"S'opalise"
De peur qu'une imprudence
Grise
Oh! Oh! C'est toi qu'il me faut
Sous le grain de mes sables
Et sous les fleurs de ma peau
Oh! Oh! Par tous les échos
Je m'écrierai tes fables
Jusqu'à mon dernier mot
Pour ces yeux,
Je bâtirai des temples
de fenêtres si amples
Et d'azurs onctueux
Si tu veux
Je me couperai en deux
Pour le garder mieux
Ce sourire sans défense
Sans emprise
De peur qu'une imprudence
Brise
Oh! Oh! C'est toi qu'il me faut
Sous le grain de mes sables
Et sous les fleurs de ma peau
Oh! Oh! par monts et par vaux
Je te ferai imprenable
Au pays des châteaux
Oh! Oh! C'est toi qu'il me faut
Sous le grain de mes sables
Sous les fleurs de ma peau
Oh! Oh! A la bailler haut
Je te veux souveraine
Je te veux à gogo
 
 

01:41 Écrit par Pakerette | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

... J'écris beaucoup aussi en ce moment... Puis tu verras, on arrive à être en panne de mots... puis de maux...

Écrit par : Fléa | 20/08/2004

Juste pour te remercier... d'être passée me lire...Prendrai le temps de mieux faire ta connaissance à mon retour...
ps:j'ai fait un appel aux dons sur mon blog en vue de ton futur mariage!!!

Écrit par : Christ | 21/08/2004

La vie et ses surprises La vie est pleine de surprises, d'inattendus qui sont parfois tristes parfois gaies mais c'est tout cela qui forge ton caractère ! N'oublie jamais que tu es le rayon de soleil de bien des personnes

Écrit par : the_dark_angel | 21/08/2004

... Les mots salvateurs épanchés sur le papier...

Écrit par : paikanne | 21/08/2004

Les commentaires sont fermés.