19/05/2004

Les larmes roulent. Je deviens folle. Pas possible de fermer

Les larmes roulent. Je deviens folle. Pas possible de fermer les yeux. Je ne veux plus regarder. Clôre mes paupières sur la nuit. Sommeil, emporte moi loin d'ici. Loin de ses mots qui me blessent.

23:50 Écrit par Pakerette | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Nuit Fais de beaux rêves, jolie fleur...

Écrit par : Olivier | 20/05/2004

... La nuit était porteuse?

Écrit par : Serge | 20/05/2004

Bloc Nuit blanche ? mais quand les résultats tomberont tu seras d'autant plus satisfaite.
Allez bon courage.

Écrit par : petitlouis | 20/05/2004

Bien le bonjour, tite fleur du printemps... Haaa le soleil, quel astre magnifique n'est-ce pas, ses rayons ardents, ses reflettent tels des bancs de possons d'argent sur votre peau perlée... Et la au crépuscule des Dieux, vous contemplez la beauté des cités sacrées... Est-ce un rêve, un mirage... peut-être bien, mais qu'importe, la vision de ce spectacle vous laisse rêveuse, et d'un geste de la tête, vous regardez encore le soleil une dernière fois... avant de vous replonger dans votre monde de mot et de pourquoi...
hehe, voilà, un tit kikou donc à toi, (ce texte est pour toi) lol, moi, je m'en vais de nouveau dans les cités d'Imagia... As

Écrit par : ArtistiManix | 20/05/2004

Les commentaires sont fermés.